Le chemin des Ermes

L'équipe qui a réalisé la restauration
L’ancien chemin médiéval d’accès au village de Mostuéjouls relie la Maison des Arziolles (salle communale) au village de Mostuéjouls.

Objectifs :

  • Valoriser l’entrée du village
  • Rétablir la liaison Les Ermes-maison des Arziolles et le village de Mostuéjouls
  • Restaurer le petit patrimoine existant (la fontaine -lavoir de Fonsoustayrolles), et les murets en pierre sèche attenants

Comme Paulhe est celui de la cerise, Compeyre celui de la vigne, Ispagnac celui des vignes en terrasses, Mostuéjouls pourrait devenir celui de la pierre sèche, un village où les gens viennent pour se promener dans des chemins paysagers, admirer des jardins qui ont retrouvé leur dimension attrayante, grâce à la restauration de leurs murets traditionnels et du patrimoine vernaculaire.

Etat des lieux

L’ancien chemin des Ermes, accès au village de Mostuéjouls au moyen âge.

Les villages de Liaucous, Mostuéjouls et Comayras s’inscrivent dans un paysage particulièrement remarquable, et pittoresque. Les anciens chemins qui reliaient les trois villages sont caractéristiques du petit patrimoine du sud-Aveyron : herbeux ou caladés ou en terre battue, leur charme bucolique permet de découvrir la végétation typique de la vallée, cerisiers, noyers, amélanchiers, aubépines, buis… et le petit patrimoine vernaculaire.

L’itinéraire pédestre du chemin communal des Ermes relie le village de Mostuéjouls à la Maison des Arziolles, la salle communale des villages et hameaux. Il est emprunté régulièrement par les habitants, mais aussi par les participants aux nombreuses activités qui se déroulent dans cette salle, cérémonies, départs de randonnées et trails, manifestations diverses, etc..

Il est bordé par une ancienne fontaine en ruine, par des murs en pierres sèches qui souffrent du manque d’entretien, et sont envahis par les ronces, les racines des arbres..

Ce délaissement crée la confusion au lieu de souligner la silhouette du village, détériore son image au lieu de la mettre en valeur

 

Une formation « Pierre sèche » est organisée par l’ADPCM, avec le concours de l’association des « Artisans Bâtisseurs en Pierre Sèche » (ABPS) pour restaurer le mur de soutènement qui est partiellement démoli.

Cette première tranche de restauration se poursuivra par la reconstruction de la fontaine-lavoir de Fonsoustayrolles qui se situe sur ce chemin.

 

Comments are closed.