Association de défense du patrimoine de la commune de Mostuéjouls

Mostuéjouls : un riche patrimoine à sauvegarder, protéger, mettre en valeur

Mostuéjouls-Liaucous regroupe cinq villages anciens dont deux semi-troglodytiques. Ils s’inscrivent admirablement dans un paysage exceptionnel à l’entrée des gorges du Tarn. Les hameaux, des structures médiévales, trois églises romanes, des traces multiples de la vie quotidienne d’autrefois sont autant d’exemples remarquables de l’habitat caussenard traditionnel…

Préserver et restaurer

L’ADPCM s’est donné pour vocation de sauvegarder et de mettre en valeur le patrimoine bâti ou rural sur toute l’étendue de la commune de Mostuéjouls, dans l’Aveyron. Son rôle se complète par l’organisation de manifestations qui font vivre ces endroits.

Dès 1988, une association s’est créée dont l’un des objectifs était la sauvegarde de ce patrimoine. Elle a initié le sauvetage de Notre-Dame des Champs qui menaçait ruine et lancé une souscription publique. La tâche prenant de l’ampleur, une association spécifique a été créée : l’Association de défense du patrimoine de la commune de Mostuéjouls.

Grâce à deux souscriptions, des dons de particuliers et une foire aux santons organisée pendant une dizaine d’années, des fonds substantiels ont pu être collectés. Ils ont permis à l’ADPCM durant un quart de siècle de se substituer à la commune pour le financement d’un certain nombre de travaux de sauvegarde, de restauration et d’embellissement, avec l’aide du Ministère de la Culture et du Conseil Départemental : Saint-Pierre de Mostuéjouls (ND des Champs), Saint-Sauveur de Liaucous, Saint-Marcellin (rapidement, l’association des « Amis de Saint-Marcellin » a pris le relais de l’ADPCM et accompli un magnifique travail en collaboration avec la Communauté de Communes Millau Grands Causses), mobilier religieux, ensembles de murs de pierre, fontaines ou lavoirs, croix de bords de routes…

Des bénévoles ont rendu tout cela possible par leur action dans toutes ces activités ou leur participation directe à des travaux d’entretien et de mise en valeur. Oui, beaucoup a été fait et l’ADPCM peut être fière de son bilan. Et maintenant ? L’association a des projets d’action immédiate et d’autres à long terme, modestes ou ambitieux. Beaucoup reste encore à faire….